Digitalisation fonction finance : à quoi faut-il s’attendre à l’avenir ?

Digitalisation fonction finance, alors que la transformation numérique est au cœur de la stratégie des entreprises, les directeurs financiers redoublent d’efforts pour assurer la digitalisation de leur fonction. Pour accroître l’agilité et l’efficacité de la direction financière, le digital offre un énorme potentiel avec la possibilité de faire appel à un logiciel ERP par exemple. Alors, à quoi faut-il s’attendre à l’avenir ?

Stratégie FINANCE

Le blog Finance

De quelle manière la digitalisation bouscule l’organisation de la fonction finance ?

Pour la fonction finance, la digitalisation est un investissement prioritaire. Elle permet de réduire les coûts, de favoriser la productivité et d’améliorer les délais de traitement. La transformation digitale s’opère déjà de façon intensive depuis une dizaine d’années en se concentrant sur de nouvelles problématiques et de nouveaux besoins avec pour objectif d’accroître les performances de l’entreprise.

Les directeurs financiers qui travaillent au quotidien avec les nouvelles technologies ont souligné l’importance d’utiliser des données de qualité pour que les outils de digitalisation apportent véritablement de la valeur à l’entreprise. En d’autres termes, pour que la transformation numérique se révèle efficace et pertinente, la migration des données réussie implique une nouvelle organisation des compétences et une gestion opérationnelle des équipes.

L’intelligence artificielle au cœur de l’évolution de la fonction finance

L’intégration de l’intelligence artificielle signifie un nouveau cap à franchir dans la digitalisation de la fonction finance. Elle peut soutenir le pilotage de la performance, l’analyse des comptes clients ou encore la prévention des risques… Elle est déjà exploitée pour traiter des volumes considérables de factures ou pour associer des pièces justificatives à des comptes clients.

Certains nouveaux logiciels digitaux sont capables d’exécuter des tâches réalisées par des humains. Ils automatisent les saisies, font des rapprochements des nouvelles factures avec les anciennes, signalent des imputations à exécuter ou classent un document dans la bonne catégorie.

Ainsi, l’évolution de l’intelligence artificielle est sur le point de révolutionner certains métiers de la finance à travers la réalisation de certaines actions à la place de l’homme. Elle va donc permettre aux collaborateurs de se consacrer à des tâches dotées d’une plus grande valeur ajoutée et les aider à devenir plus efficients dans leur travail.

L’intégration de la blockchain dans les écritures comptables

La technologie blockchain est encore à ses débuts dans le secteur de la finance. Et pourtant, elle peut être utilisée pour simplifier toutes les transactions financières. L’un de ses principaux avantages est de réduire les coûts et le temps de transaction dans un environnement totalement sécurisé.

En effet, la blockchain peut faciliter la sauvegarde de toutes les transactions dans un seul registre, contrairement aux logiciels classiques de comptabilité qui font appel à de nombreuses bases de données. De nombreux établissements bancaires pensent que la technologie blockchain pourra considérablement améliorer les paiements transfrontaliers à l’avenir.

Ceci dit, cette technologie étant nouvelle, les questions de la fiscalité, de la réglementation et des aspects juridiques restent encore indéterminés. D’un pays à un autre, les lois votées peuvent être différentes, ce qui peut provoquer des complexités réglementaires susceptibles d’impacter la gestion comptable d’une entreprise travaillant à l’échelle internationale

      Le département finance devient-il un prescripteur technologique ?

      Au fil du temps, la direction financière s’est positionnée comme un partenaire de tous les acteurs de l’entreprise, depuis l’opérationnel jusqu’à la direction afin d’aider à mieux analyser la création de valeur et accompagner la croissance.

      Ajoutez à cela l’impact grandissant des données et leur volume croissant, vous comprendrez mieux la raison pour laquelle les directions financières poussent la mise en place de solutions financières plus adaptées à leurs enjeux et plus efficaces grâce à la technologie.

      Une étude réalisée par Oracle et Accenture, montre que le DAF est devenu un prescripteur de nouvelles technologies.

      Deux points saillants ressortent de cette étude :

      • Les technologies cloud sont très utiles pour la budgétisation, la planification et la prévision
      • Le besoin d’outils analytiques sophistiqués, d’applications modernes et d’outils collaboratifs utilisant les technologies sociales, mobiles et cloud, afin de remplir leur mission stratégique

        TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT NOTRE DERNIER LIVRE BLANC

        DAF ET DSI : COMMENT RÉUSSIR VOTRE PROJET INFORMATIQUE D’ERP FINANCE ?

        À lire aussi dans notre dossier « ERP finance » :

        • Quels sont les grands défis des responsables financiers aujourd’hui ?
        • Quels sont les principaux enjeux réglementaires pour les DAF en 2019 ?
        • Transformation digitale de la fonction finance : où en êtes-vous ?
        • Digitalisation fonction finance : à quoi faut-il s’attendre à l’avenir ?
        • Quels changements apporte la dématérialisation pour la fonction finance ?
        • Gestion finance : quels sont les outils technologiques au service des DAF ?
        • Logiciel ERP définition : qu’est-ce qu’un ERP ?
        • Quelle est l’utilité d’une solution ERP pour la fonction finance ?
        • ERP finance : que devez-vous savoir en tant que responsable financier ?
        • DAF : quels sont les avantages d’un ERP pour la fonction finance ?
        • Logiciel finance : quel ERP choisir pour votre entreprise ?
        • ERP postmoderne : le bon choix pour votre entreprise ?
        • Devez-vous envisager une solution ERP Postmoderne ?
        • Les enjeux d’un ERP post moderne ERP post-moderne : la checklist
        • Aide au choix ERP finance : pourquoi faire appel à un cabinet ?

        Share This
        couv page 404