Architecte solution : un métier qui gère développement et déploiement

La gouvernance projet requiert quasiment systématiquement un comité de pilotage. Dans un contexte technologique en constante évolution, les entreprises sont obligées de maintenir leur système d’information à jour pour rester compétitives. Cette transformation digitale demande une compétence pointue et des pratiques spécifiques pour que l’entreprise reste à la pointe de la technologie. Dans ce contexte, un architecte solution est la personne qui va s’assurer de la performance des services de l’entreprise. Son rôle est déterminant, de la phase de conception jusqu’à la mise en place d’une solution logicielle.

Qu’est-ce qu’un architecte solution ?

Le métier d’architecte solution consiste à créer, présenter et mettre en place des solutions techniques adaptées aux problèmes de l’entreprise. Il intervient essentiellement dans les projets d’architecture SI. Il est amené à proposer des solutions complexes et à conseiller au mieux le client dans la transformation numérique. Il doit également l’accompagner à travers une analyse de sa stratégie et de ses enjeux business. L’objectif est d’étudier la faisabilité technique du projet avant de proposer des solutions logicielles.

Son intervention repose en grande partie sur la compréhension des besoins, du secteur d’activité, des métiers et des processus internes du client. Il doit alors faire preuve d’une grande compréhension et d’un fort intérêt pour les nouvelles technologies, afin que la solution logicielle proposée soit la plus appropriée et la plus efficace possible.

Les missions de l’architecte solution

Dans un premier temps, il doit analyser l’environnement du projet et des problématiques qui en découlent. Il doit ensuite proposer une solution globale qui tient compte du métier et de l’architecture applicative. Cette solution doit être adaptée à l’entreprise. Elle doit donc prendre en compte en amont son système informatique, son environnement informationnel et ses exigences.

L’architecte solution doit garantir que le système proposé répond bien aux attentes du client. De manière générale, il pilote l’ensemble du projet et évalue la charge de production en étroite collaboration avec les équipes de développement. Concrètement, il conçoit les modalités d’exploitation de la solution trouvée, prépare la phase de mise en exploitation et assure une veille technologique du secteur d’activité du client.

Toutefois, sa mission se heurte souvent à des contraintes qu’il doit intégrer dans son travail. Il en existe de nombreuses : contraintes d’exécution, contraintes de coûts et de délais ou contraintes techniques. Par exemple, quand une solution technique nécessite des outils et une mise en œuvre spécifique, les coûts peuvent être augmentés. Dans ce genre de situation, l’architecte doit réussir à optimiser le budget accordé au projet en considérant les contraintes technologiques et de délais.

Il peut aussi rencontrer des contraintes managériales puisqu’il pilote l’équipe d’ingénieurs développeurs. En effet, outre l’élaboration du plan de développement et d’intégration, l’architecte solution doit aussi coordonner l’activité de différents interlocuteurs, mobiliser les talents, motiver les collaborateurs en les impliquant dans le projet et donner du sens aux objectifs à atteindre.

En résumé, l’architecte solution a une fonction transversale et doit donc assumer différents rôles pour mener à bien sa mission. Celle-ci consiste à piloter le déploiement de la nouvelle architecture du système d’information tout en s’assurant de la cohérence et de la stabilité de ce nouveau système par une veille technologique et des tests réguliers.

Le succès du projet dépend des compétences de l’architecte solution

De la phase préparatoire au déploiement du nouveau système d’information, l’architecte solution a besoin d’avoir une vision complète et générale de l’organisation technologique du client. Cela lui permet de définir les besoins techniques et les difficultés à résoudre ou à intégrer des solutions dans son chiffrage. Pour parvenir à effectuer un travail pointu et adapté aux exigences du client, il doit posséder d’excellentes compétences techniques et relationnelles.

Les compétences et aptitudes suivantes lui sont ainsi demandées :

  • Développer une solution technique adaptée au client : assurer la fiabilité des solutions mises en œuvre, proposer des solutions innovantes, etc.
  • Avoir une maîtrise parfaite des systèmes d’exploitation et de gestion des bases de données, etc.
  • Être bon communicant : savoir présenter les solutions techniques de manière claire, vulgariser les termes techniques, adapter sa communication selon les différents interlocuteurs, etc.
  • Travailler en réseau : faire travailler ensemble des personnes aux métiers différents, coopérer avec divers profils, fédérer tous les interlocuteurs au projet, créer une dynamique de groupe pour atteindre plus rapidement les objectifs, etc.

L’architecte est de plus en plus sollicité dans les entreprises vivant des situations de rachat ou de fusion, car elles doivent absolument mettre en commun leurs systèmes d’information. Il est alors amené à créer un environnement technologique qui conviendra aux entreprises.

D’ailleurs, ce métier offre des perspectives d’évolution dans un environnement complexe et souvent innovant. L’architecte intervient au sein d’une entreprise dans le but de moderniser le système d’information, d’accroître l’efficacité des processus métiers et d’automatiser toutes les tâches récurrentes ou non productives.

Pour réussir ces missions, il travaille en étroite collaboration avec le responsable réseau et système. Bien souvent, il traite avec les autres services de l’entreprise pour mieux évaluer les impacts du déploiement d’une nouvelle solution logicielle. Ainsi, faire appel à un bon architecte solution, c’est s’assurer de déployer un système d’information efficace et pérenne !

    TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT NOTRE LIVRE BLANC

     « TOUT SUR LA GOUVERNANCE DE PROJET IT »

    À lire également dans notre dossier “gouvernance projet” :

    • Comitologie projet : les instances de gouvernance d’un projet IT et leurs rôles
    • Pilotage et gouvernance d’un projet RH : quels profils impliquer ?
    • Pilotage et gouvernance d’un projet SI Finance : quels profils impliquer ?
    • Pilotage et gouvernance d’un projet IT : quels profils impliquer ?
    • Gouvernance projet : quel rôle pour le comité de pilotage ?
    • Les acteurs d’une équipe projet : organisation, rôle et compétences
    • Le responsable SI au cœur du développement et de l’évolution des systèmes
    • Responsable SIRH : quel rôle dans l’évolution des Systèmes d’Information RH ?
    • Chef de projet SI : quel rôle et responsabilité dans un projet SI ?
    • Consultant fonctionnel : un rôle proche des processus métier
    • Consultant technique : un métier au cœur du développement technologique
    • Architecte solution : un métier qui gère développement et déploiement
    • Consultant DevOps : rôle, missions et compétences en développement
    • Délégué à la protection des données (DPO) : quels rôles et missions ?
    • RSSI : un travail clé au sein des métiers pour la sécurité des systèmes
    • Le service delivery manager au cœur du pilotage des équipes
    • Scrum master, un métier clé pour la gestion de projet Scrum
    • Data scientist : un métier stratégique au service de la Direction
    • MOA / MOE : comment les rôles se répartissent-ils sur un projet de mise en œuvre d’un système d’information ?

    Share This
    couv page 404