Logiciel finance : quel ERP choisir pour votre entreprise ?

Le choix d’un logiciel finance pour une entreprise ne s’improvise pas car il doit correspondre exactement au besoin qui repose sur plusieurs critères. Il existe de nombreuses solutions ERP (Enterprise Resource Planning) sur le marché. Si elles proposent généralement les mêmes fonctionnalités de base, les utiliser sera plus ou moins simple en fonction des besoins de gestion de votre entreprise. Pour choisir son logiciel ERP, il faut établir un cahier des charges en tenant compte de la taille de l’entreprise, de ses moyens financiers, de ses activités et de sa situation nationale ou internationale.

Stratégie FINANCE

Le blog Finance

En fonction de la taille de l’entreprise

Parfois vus comme de simples logiciels de comptabilité, les logiciels ERP sont bien plus polyvalents, car ils ont la particularité de participer à l’intégralité des opérations de l’entreprise. Ils s’intègrent dans le système d’information et accompagnent des domaines aussi variés que la gestion des projets, la gestion des stocks, la gestion comptable ou même les ressources humaines.

Quelle que soit la taille de l’entreprise, le préalable à la sélection d’un logiciel ERP est une connaissance profonde du fonctionnement de l’entreprise. Une solution de gestion ERP mal adaptée risque de désorganiser sa structure.

Les petites entreprises aux moyens limités ont tout intérêt à choisir un logiciel de gestion simple, dont les fonctions de base correspondent à leurs besoins. Disposant rarement d’équipe en interne, ces sociétés tireront bénéfice d’une solution intégrant l’installation et la configuration, ainsi que la formation et le support technique.

En fonction de l’activité de l’entreprise

La solution ERP doit être parfaitement adaptée au secteur d’activité de l’entreprise. Les fonctionnalités nécessaires seront différentes si l’entreprise est une industrie de transformation ou de fabrication, un distributeur de produits alimentaires ou d’articles de consommation courante. Elles pourront varier si la structure pratique la vente au détail, fonctionne en mode projets ou si elle est centrée sur des activités de services.

Dans le cas d’une entreprise multinationale, le progiciel ERP doit pouvoir s’adapter aux activités et aux contraintes de chaque pays (législation, langues, monnaie…). Il doit pouvoir gérer la coordination de plusieurs zones géographiques et proposer un support technique et une assistance internationale.

Solution hébergée localement ou dans le cloud ?

Une entreprise de taille moyenne ou une multinationale pourra opter pour une solution ERP hébergée dans le cloud. De cette façon, il est inutile d’investir dans du matériel et des logiciels supplémentaires puisque la solution s’adapte dynamiquement aux contraintes géographiques et à l’utilisation des ressources. Il est toujours possible d’ajouter des extensions au fur et à mesure de l’évolution des besoins.

Un hébergement local peut être envisagé comme une alternative « simple » dans une petit ou moyenne structure. Il nécessite néanmoins un investissement conséquent dans du matériel, au-delà du logiciel qu’il faut acquérir. De plus, il est également indispensable de prévoir une formation à destination du personnel.

Avantage non négligeable d’un ERP cloud, les mises à jour sont grandement simplifiées et sont souvent réalisées au fur et à mesure de leur diffusion.

Quelle que soit la solution choisie et la taille de l’entreprise, il est important d’anticiper et d’accompagner les changements que va apporter l’adoption d’un progiciel ERP, afin que la transition se passe le mieux possible pour les salariés.

TÉLÉCHARGEZ LE LIVRE BLANC

« TRANSFORMATION DIGITALE DE LA FONCTION FINANCE, OÙ EN ÊTES-VOUS ? »

Share This
couv page 404