Logiciel ERP définition : qu’est-ce qu’un ERP ?

Le terme logiciel ERP est fréquemment employé dans les entreprises. De nombreuses personnes estiment qu’il est même l’outil central du SI (Système d’Information). Mais de quoi s’agit-il concrètement ?

Stratégie FINANCE

Le blog Finance

Logiciel ERP : définition

Le sigle ERP signifie « Entreprise Resource Planning ». Il existe également une appellation francisée équivalente : PGI (Progiciel de Gestion Intégrée).

Il s’agit d’un système informatique capable de gérer et de suivre au quotidien l’ensemble des informations lié aux principaux processus opérationnels d’une entreprise telle que la gestion des commandes, facturation, gestion de chaque écriture comptable, gestion commerciale ou planification des ressources, par exemple.

Un ERP est donc un logiciel utilisé par tous les services qui permet l’homogénéisation de solutions existantes dans l’entreprise. Les principales caractéristiques d’un ERP sont :

  • Une approche modulaire
  • Une communication des différents modules
  • Une seule base de données

D’autres logiciels peuvent venir compléter une solution ERP en y adjoignant d’autres logiciels de gestion soit par manque de couverture fonctionnelle de l’ERP, soit par non déploiement d’un module, etc… C’est le cas pour certaines entreprises avec l’ajout d’un CRM (Customer Relationship Management), d’une solution de TMS (Treasury Management System), par exemple.

Quels sont les principaux avantages d’un logiciel ERP ?

Pour les dirigeants d’une société, un ERP offre une vision globale des activités, aisément accessible grâce aux tableaux de bord préalablement paramétrés. Un tel outil contribue nécessairement à améliorer le pilotage de l’entreprise.

La base de données unique et centralisée garantit l’unicité, l’intégrité et la fiabilité des informations utilisées par tous les services. Les documents sont également accessibles par tous (dans la limite des droits d’accès accordés) et en temps réel.

Un logiciel ERP possède aussi un fort impact sur la productivité générale d’une entreprise. En effet, il facilite la fluidité de l’information, l’automatisation des flux, tout comme la rationalisation des processus, et favorise les échanges de données entre les différents services. Un ERP contribue de façon générale l’optimisation de la planification des ressources.

Les limites des progiciels de gestion

Malgré ses indiscutables avantages, la mise en place d’un ERP n’est pas la réponse à tous les maux d’une entreprise. Mettre en place un ERP peut représenter un investissement humain et financier important. Il est donc essentiel de mesurer cet investissement avant de se lancer dans un tel projet et ne pas négliger cette phase de pré-cadrage.

Un projet ERP peut donc être un projet sur le long terme en fonction du nombre de modules à déployer et de la taille de l’organisation. Il s’agit d’un projet global qui doit mobiliser une grande partie des équipes, au-delà des équipes informatiques.

Contrairement à ce que certains chefs d’entreprises ont pu croire, un ERP ne permet pas de relancer un business en berne ni de réorganiser une organisation non performante, par exemple.

Il est donc primordial pour se lancer dans un projet ERP d’avoir une vision des ressources humaines et financières de l’entreprise et de choisir les bons interlocuteurs pour vous accompagner dans cette démarche.

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC GRATUITEMENT

« DAF ET DSI : COMMENT RÉUSSIR VOTRE PROJET INFORMATIQUE D’ERP FINANCE ? »

À lire aussi dans notre dossier « projet informatique ERP Finance » :

 

  • Quels sont les grands challenges des DSI aujourd’hui ?
  • Transformation de la fonction finance : quels rôles pour le DAF et le DSI ?
  • Direction informatique : comment accompagner la direction finance ?
  • Optimiser la gestion des processus administratifs avec une solution ERP
  • Comment faire évoluer le système d’information financier de votre entreprise ?
  • Pourquoi les ERP dans le cloud tendent à continuer de se développer ?
  • Big data, data management, data analytics et ERP : de quoi parle-t-on ?
  • ERP finance : comment assurer la sécurité des données ?
  • Quels sont les outils de reporting financier à disposition des DAF ?
  • DAF et DSI : comment mettre en place un projet ERP finance à succès ?
  • Projet ERP finance : qui doit être impliqué dans l’entreprise ?
  • Les différentes phases d’implémentation d’un projet ERP
Share This
couv page 404